CMZ | Écrit son histoire

2019-04-05

Nous pouvons affirmer humblement qu’aujourd’hui CMZ est un prestigieux fabricant de tours CNC. Parfois, nous aimons revenir sur le passé, nous rappeler comment tout a commencé, repenser à ce qui nous a mené jusqu’ici et à toutes les phases que notre entreprise a traversées. Sans le savoir, nous avons construit notre histoire et comme l’affirme cette vidéo « Tout le monde en a une, voici la nôtre ».

Tout a commencé en 1945

CMZ est une entreprise familiale. Un héritage que les Zumarraga ont transmis de génération en génération. Le grand-père des propriétaires actuels, Florencio Zumarraga entreprit cette aventure au rez-de-chaussée d’un petit immeuble de Zaldibar. À l’époque, CMZ fabriquait tout type de machines, jusqu’au lancement des limeuses L-350 qui lui assurèrent un succès bien mérité.

Soif de dépassement

Néanmoins, tout n’a pas toujours été aussi simple. Dans les années 60, CMZ a essuyé une forte crise de stabilisation, qu’elle a surmontée grâce au travail acharné et aux exportations. Cela a permis à l’entreprise de se développer, de se consolider et d’augmenter ainsi sa capacité de production. Après les limeuses sont arrivés les tours parallèles et avec eux les Halcon 360, les premiers tours CNC de CMZ. C’est alors que les frères Zumarraga entrent en scène et que les évènements prennent une tournure inespérée.

Spécialisation et persévérance

On dit que deux choses sont indispensables pour atteindre le succès : rêver et travailler. La troisième génération était aux commandes de CMZ et l’entreprise traversait des moments difficiles. Alors que les fabricants misaient sur la diversification et augmentaient le portefeuille de produits, Aitor et Iñaki Zumarraga décidaient d’aller à contre-courant et de se spécialiser exclusivement dans les tours CNC. À l’époque, une décision si risquée et controversée semblait les vouer à l’échec. Or, ce fut tout le contraire. Ils rêvaient de fabriquer les meilleurs tours CNC et peu à peu, ils y sont parvenus.

Une expansion imparable

Conscients du besoin de consolider leur présence au niveau européen, en 2004 CMZ se lance dans l’internationalisation, en ouvrant CMZ France. Cette année, la filiale fête ses 15 ans grâce à l'excellent travail de Laurent Loustalot et de toute son équipe. Après la France, CMZ a débarqué au Royaume-Uni, puis en Allemagne, en ouvrant ses propres filiales. La dernière, mais non moins importante : la filiale italienne de CMZ, ouverte par Paolo Paccagnini et son fidèle équipier Renzo Codari. Ces 5 dernières années, le pays de la pizza est devenu le principal marché de CMZ. Malheureusement Paolo nous a quitté, mais il restera toujours dans nos mémoires.

Une grande capacité de production

La mise en service de Seuner, la seconde usine de montage de CMZ a marqué le début d’une nouvelle ère. La Série TD, qui comprend les tours CNC pour l’usinage de pièces de 2 et 3 mètres est entièrement fabriquée dans notre nouvelle usine. Un pari pris en faveur de la compagnie, afin d’augmenter sa capacité de production.

Une vaste gamme de tours CNC

Nous fabriquons des tours CNC robustes, puissants et fiables, avec un excellent rapport qualité-prix. La plupart des pièces qui composent les tours de CMZ sont fabriquées dans nos propres usines : Mecaninor, Precitor, Cafisur, Meydi… ce qui nous permet de contrôler la totalité du processus et d’utiliser les meilleurs matériaux. Nous disposons d’une gamme de produits parmi laquelle le client trouvera à coup sûr le tour CNC qu’il recherche : des tours de la Série TA fonctionnels et réputés, aux TX multi-tours de guidage prismatique, en passant par les imposants TD équipés de têtes intégrées et outil motorisé de 12 000 rpm.

Les chiffres le prouvent

CMZ reste une entreprise familiale, qui compte plus de 300 travailleurs de différentes nationalités et cultures, mais qui partagent le même rêve : travailler en équipe, en donnant le meilleur de soi pour fabriquer des tours CNC d’excellente qualité. 32 000 m2 d’installations et tout le savoir-faire acquis pendant près de 75 ans de carrière, nous permettent de livrer une moyenne de 2,5 tours par jour à nos clients. Un chiffre qui n’a rien de négligeable si l’on tient compte de notre philosophie et de l’ADN de l’entreprise familiale.

Nous ne cesserons jamais de rêver

Car en fait, tout est question de rêves. Se projeter dans l’avenir, créer, faire des sacrifices, aller à contre-courant pour finalement donner le meilleur de soi à tout moment. C’est justement grâce à tout cela que nous sommes qui nous sommes. Nous ne pouvons pas deviner ce que l’avenir nous réserve, mais nous travaillerons dur en croyant que nous pouvons le faire, en sachant que la persévérance, l’effort et la discipline permettent d’aller plus loin. Très, très loin.