C’est officiel : Neoprec alimente déjà les chaînes de montage de CMZ

11/01/2022

La chance est de notre côté ! Étrenner est à l'ordre du jour et Neoprec est en marche. Notre nouvelle usine high tech de production, d'une surface utile de plus de 8 000 m2, a fait ses premiers pas. À l'issue des travaux de construction et du montage des machines nécessaires pour commencer l'activité, qui se sont achevés il y a quelques mois, Neoprec a commencé à produire et donc à approvisionner nos chaînes de montage de nos tours à commande numérique. Désormais, l'objectif est d'atteindre la vitesse de croisière et d'honorer le plan fixé d'ici 5 ans : livrer plus de 800 tours par an.

Sans l’intervention de l’homme

L’usine dispose d’un magasin automatique, capable de traiter 1 752 palettes. Actuellement, nous complétons la ligne des 8 centres d’usinage horizontaux alignés sur deux FMS (Système de Fabrication Flexible) situés face au magasin. La salle de métrologie est dotée d’un contrôle de la température de 0,1 degré et de trois machines de mesure tridimensionnelle. Dès que l’usine Neoprec sera entièrement équipée, elle pourra produire pendant 48 heures sans l’intervention de l’homme.

Le début de l’activité de Neoprec est un premier pas du plan stratégique qui vise à multiplier par deux la capacité de fabrication actuelle, d’ici 5 ans.

Dans l’attente de nouvelles machines

L’arrivée de nouvelles machines est imminente. Chacun des deux nouveaux centres d’usinage à 5 axes en cellule automatisée de production seront dotés de mesure tridimensionnelle, machine de rinçage, deux robots et une station d’ébavurage automatique.

L’usine reçoit peu à peu les machines nécessaires pour développer son activité à plein régime.

Le futur en point de mire

La construction de Neoprec a impliqué un investissement de 17 millions d’euros. CMZ mise sur la croissance constante, orientée vers l’augmentation des capacités de production de l’entreprise. Les premières estimations indiquent que l’objectif de livraison de 800 machines par an devrait être atteint dans 5 ans, au plus tard.

La réalité est qu’aujourd’hui Neoprec fonctionne. D’ailleurs, les étudiants du niveau supérieur (équivalent espagnol de la formation professionnelle de type Bac +2 ou BTS) de programmation de la production en usine mécanique et ceux du niveau supérieur de mécatronique industrielle ont visité, il y a quelques jours, notre toute nouvelle usine.

Actuellement, CMZ travaille sur des projets de développement très intéressants, que nous partagerons avec vous très prochainement.